vivre

the openhearted

Jaime Eisen is a twenty-something professional at a small design firm in Toronto. She holds a Master’s degree, and she’s incredibly close with her family. Jaime is not the slightest bit ashamed to talk openly about sex, pleasure, mental health, the politics of sex work, or almost any subject wrought with stigma.

en savoir plus
L’innovatrice

Le « success story » de Charlene Freedom mériterait qu’on y consacre un livre. Après avoir surmonté une maladie difficile, des douleurs chroniques, puis une dépendance aux opiacés, elle se rétablit finalement et transforme ses propres leçons de vie en une carrière innovatrice afin d’aider les autres à guérir.

en savoir plus
La designer

C’est suite à son expérience personnelle que Hayley Dineen, cofondatrice de Sackville & Co, s’est vue attirée par l'industrie du cannabis. Elle était à la recherche de produits à base de cannabis qui inspireraient sa créativité esthétique au lieu d’y nuire.

en savoir plus
l'activiste

Diagnostiquée d'épilepsie myoclonique juvénile au début de son adolescence, Chelsea Leyland est une DJ britannique devenue militante. Elle milite en faveur du cannabis médical et pour la sensibilisation à l'épilepsie. Elle est actuellement basée à Brooklyn, New York.

en savoir plus
le médecin

Dre Doris Mitchell est médecin de famille : elle exerce au sein de la Première nation crie de Chapleau, dans le nord rural de l'Ontario, une collectivité située à 160 km à l'est de Timmins. Sa pratique comprend la médecine générale, les urgences et les soins de longue durée. Dre Mitchell est également professeure adjointe à l'École de médecine du Nord de l'Ontario.

en savoir plus
L’éducatrice

Barinder Rasode est la PDG de NICHE (National Institute for Cannabis Health Education), un organisme indépendant sans but lucratif qui effectue des recherches impartiales sur la production et la consommation de cannabis au Canada, fondées sur des données probantes.

en savoir plus
the graduate

Kyla Killackey est l'adjointe d'Alison Gordon : elle soutient toute l'équipe de 48North. Détentrice depuis 2017 d'un baccalauréat ès arts de l'Université Queen's, il s’agit d’un premier « vrai » emploi pour Kyla. Elle a eu envie de travailler dans l'industrie du cannabis en raison de son expérience de consommatrice à des fins médicales, et des bienfaits de cette plante sur la santé des femmes.

en savoir plus
L’avocate

Caryma S'ad a tout risqué pour ouvrir son propre cabinet d'avocats en avril 2017. Abandonnant son travail insatisfaisant à Bay Street, elle s'est intéressée aux consommateurs et aux entreprises de cannabis. La majorité de ses dossiers portent sur des différends entre propriétaires et locataires, ainsi que des affaires criminelles liées à la possession ou à la consommation de cannabis.

en savoir plus
La DJ

Depuis trois ans, Sarah Barrable Tishauer œuvre à transformer sa passion pour le plancher de danse en profession : celle de DJ. Pour Sarah, le cannabis contribue au bien-être et peut même contribuer à réduire les dangers : comme les drogues de synthèse demeurent au cœur de la scène musicale électronique (et des préjugés qui y sont associés), le cannabis est une alternative aux dangers et aux pressions que représentent ces substances.

en savoir plus
La championne

Vee habite à l'Île-du-Prince-Édouard avec son conjoint Sean. Elle est traductrice à temps plein pour le gouvernement et photographe pigiste à temps partiel. Elle œuvre également à la promotion du cannabis.

en savoir plus
la conteuse

Tania Peralta est conteuse, écrivaine, poète et artiste. L’histoire de son arrivée au Canada en est une qu'elle partage fièrement, avec grande vulnérabilité.

en savoir plus
la curieuse

Michelle Beauséjour fabrique des bijoux à partir d’articles naturels et de résine. Elle s’intéresse à ses origines (Métis, Mi’kmaq, Irlandaises et Françaises) et célèbre son identité de femme autochtone d’héritage mixte.

en savoir plus
La philosophe

Nous nous sommes entretenus avec Alexandra Marier quelques jours avant son 45e anniversaire, à une période de sa vie où elle a enfin appris à s’aimer et à s’accepter telle qu’elle est. Alex est une traductrice professionnelle originaire de Québec, qui travaille maintenant à Montréal.

en savoir plus
la journaliste

Amanda « Ama » Scriver est une journaliste pigiste autodidacte. Ses articles sur le cannabis sont parfois surprenants (le cannabis pour les animaux domestiques), parfois pratiques (le cannabis et la sexualité) et parfois progressistes (une nouvelle manière d’aborder la sobriété).

en savoir plus
La Combattante

Au cours des 13 dernières années, Angelina a connu de nombreuses victoires, souvent assorties de nombreuses blessures. Elle crédite le cannabis pour l’avoir aidé à s’en remettre, à combattre l’inflammation et à réduire sa douleur. Dans cet article, elle nous explique comment les aliments sains à base de cannabis, les huiles et la « flottaison » font partie de son entraînement, l’aident à guérir ses blessures et contribuent à son bonheur global.

en savoir plus
l'artisane

Leah Lavergne est une ancienne danseuse. Son énergie créatrice et son appréciation du mouvement l'ont menée à la fabrication de magnifiques pipes en céramique, entièrement faites à la main. Sa percée dans le domaine du cannabis lui a permis de retrouver sa confiance, tout en lui faisant vivre des aventures inattendues.

en savoir plus
L’adepte

Depuis qu’elle a remporté la saison 3 de Big Brother Canada, avec son grand prix de 100 000 $, Sarah Hanlon partage fièrement son enthousiasme pour le cannabis.

en savoir plus
l'influenceuse

Morgan English a une manière bien à elle de partager son expérience personnelle quotidienne avec le cannabis. C'est pourquoi son compte Instagram @ThisCannabisLife est suivi par plus de 50 000 abonnés. Au départ, Morgan s’est tournée vers le cannabis par nécessité : aujourd'hui, elle le défend par conviction.

en savoir plus
Femmes, cannabis, Canada

Aujourd'hui, nous entamons une nouvelle conversation. Une conversation qui tient compte des femmes. Une conversation réfléchie et respectueuse. Une conversation à l'image de la communauté grandissante des consommateurs de cannabis.

en savoir plus
la cultivatrice

Reconnue comme l’une des plus grandes productrices de cannabis au Canada, Sarah Sunday est fière de produire une récolte de grande qualité pour elle-même et pour ses patients. Elle a également créé la coupe Karma (Karma Cup), une compétition annuelle destinée aux producteurs canadiens de cannabis.

en savoir plus
L’athlète

Bien souvent, on parle davantage des préjugés entourant le cannabis que des faits réels. Nous nous sommes entretenus avec Allia McLeod, productrice chez HuffPost Canada, au sujet de l'accident de voiture qui a bouleversé sa vie, et qui l'a menée à adopter le cannabis dans une perspective de mieux-être.

en savoir plus
la pragmatique

À 72 ans, Connie Gardiner ne craint pas de parler franchement des effets du vieillissement. Son diagnostic d’arthrose en 2007, suivi de près par un diagnostic d’ostéoporose (qu'elle appelle la maladie des « os pourris »), a transformé sa manière de voir la vie et de prendre soin de sa santé. Sa découverte du cannabis lui a redonné espoir alors qu'elle traversait une période difficile.

en savoir plus
L'aromathérapeute

Depuis qu'elle est toute jeune, Elana Millman croit au pouvoir réparateur des plantes et aux bienfaits de l'aromathérapie. Aujourd'hui, elle offre des services de guérison holistique. Elle est également l'auteure du livre « L'aromathérapie pour une vie sensuelle: huiles essentielles pour l'âme extatique », un guide pratique sur la façon d'utiliser les huiles essentielles de manière sensuelle, créative et curative.

en savoir plus
L'individu

Maika Harper est actrice, militante pour la défense des gens atteints de problèmes de santé mentale et surtout, mère. Elle est née et a grandi à Iqaluit, la capitale du Nunavut; depuis plus de 10 ans, elle est installée à Toronto. Maika (ou « Mickey » pour ses amis) s'oppose aux préjugés sur la maladie mentale et sur la consommation de cannabis.

en savoir plus
la créatrice

Depuis toujours, on reconnaît au cannabis des vertus créatrices. Il réveille l'imaginaire, aiguise les sens et fait disparaître les inhibitions. Jen Arron, artiste et mère de Toronto, a consciemment introduit le cannabis dans son processus créatif. Cette tisserande crée des tapisseries sur commande, où le réel côtoie le surnaturel. Nous avons discuté du rôle que joue le cannabis en matière de bien-être et de créativité artistique.

en savoir plus
l'entrepreneure

Brooke Manning est propriétaire de Likely General, une boutique à la fois galerie d’art et espace communautaire. Poète et musicienne, elle valorise la beauté et l'esthétisme. Pour Brooke, le cannabis se consomme de manière cérémoniale: c'est un baume pour son esprit et pour son âme.

en savoir plus
Une Mère et sa Fille

Daenah Campbell est mannequin et poète. Sa mère, Kalemah Campbell, et son mentor spirituel. Nous avons été témoins d'une conversation profonde sur le rapport qu'entretiennent mère et fille avec le cannabis.

en savoir plus
l'intervenante

À Toronto, deb singh défend les victimes de violence depuis plus de 15 ans. Elle côtoie des personnes éprouvées sur une base quotidienne. Elle nous explique comment la consommation de cannabis n'est pas une béquille, mais plutôt un outil de bien-être.

en savoir plus
La Yogi

Le cannabis, avec ses accessoires, sa fumée et la sensation de bien-être qu'il procure, est un véritable rituel. Sandy Braz est propriétaire du commerce torontois Yoga Yoga, un studio-boutique vinyasa et centre d’événement.

en savoir plus